Cérémonie d’intronisation de S. Em. l’archevêque Job

L’intronisation de l’archevêque Job s’est déroulée, le 5 décembre 2013, en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, à Paris, en présence de nombreux clercs et laïcs de Paris et de la région parisienne, mais aussi venus spécialement de province, de Belgique, des Pays-Bas et d’Allemagne..

JPEG - 310.6 ko

La cérémonie était placée sous la présidence du métropolite Emmanuel, évêque du diocèse du Patriarcat œcuménique en France et président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, qui représentait personnellement à cette occasion le patriarche Bartholomée Ier.

JPEG - 75.6 ko

La cérémonie d’intronisation a eu lieu à l’issue de la célébration des vigiles de la fête du saint prince Alexandre de la Neva. Après une courte doxologie, l’archiprêtre Alexis Struve, recteur de la cathédrale, a donné lecture de la lettre patriarcale et synodale annonçant que, lors de sa session du 2 novembre dernier, le saint-synode du patriarcat œcuménique avait élu l’archimandrite Job à l’épiscopat et l’avait élevé au rang d’archevêque, ratifiant ainsi le choix de l’assemblée générale de l’archevêché du 1er novembre. Ensuite, le métropolite Emmanuel a prononcé un discours auquel a répondu l’archevêque Job par une allocution (lire les texte ici et -là). Après cet échange de discours, Mgr Emmanuel a remis la crosse épiscopale à Mgr Job qui a béni l’assistance au chant du « Ton Despotin ». Puis, l’archidiacre Vsevolod Borzakovsky a proclamé le Multos annos (« mnogolétié ») pour S.S. le patriarche œcuménique Bartholomée, le nouvel archevêque et l’ensemble des personnalités, clercs et fidèles présents.

JPEG - 159.1 ko

Avaient pris place au premier rang plusieurs hiérarques du Patriarcat Œcuménique, le métropolite Jérémie de Suisse et son auxiliaire l’évêque Makarios de Lampsakos, le métropolite Nekatrios de Petra en Crète, le métropolite Athénagoras de Belgique, Pays-Bas et Luxembourg, ainsi que le métropolite Ignace d’Europe occidentale et centrale (Patriarcat d’Antioche) l’archevêque Mélétij de Khotin et l’évêque Nestor de Chersonèse (Patriarcat de Moscou), l’évêque Marc, auxiliaire de l’archevêché du patriarcat de Roumanie en Europe occidentale et méridionale. L’évêque Luka (diocèse du Patriarcat serbe en Europe occidentale) était représenté par le père Slavisa Sanić, tandis que l’archiprêtre John Jillions, chancelier de l’Eglise orthodoxe en Amérique (OCA) représentait le métropolite Tikhon de Washington.

(JPEG)Les autres Eglises et confessions chrétiennes étaient représentées notamment par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, et Mgr Eric de Moulins-Beaufot, évêque auxiliaire de Paris, Mgr Boris Gudziak, exarque pour les gréco-catholiques ukrainiens en France, la pasteure Jan Stranz, qui représentait le Président de la Fédération protestante de France, le pasteur Jean-Noël Pérès, directeur de l’Institut d’études œcuménique de Paris, le père Matthew Harrison, recteur de l’église anglicane de Paris, Mgr Louka, évêque de l’Eglise copte en France. Les autorités civiles françaises étaient également représentées par les responsables des Affaires religieuses et des cultes aux Ministères de l’Intérieur et des Affaires Etrangères ainsi que par M. François Lebel, maire du 8e arrondissement de Paris. Des professeurs de l’Institut d’études supérieures auprès du Centre orthodoxe du Patriarcat œcuménique à Chambésy, près de Genève, de l’Institut Supérieur de Liturgie (Institut catholique de Paris), de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris, de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Vladimir de New-York, étaient également présents parmi les invités.

La cérémonie d’intronisation avait été précédée par la célébration des vigiles de la saint Alexandre de la Neva, présidé par l’archevêque Job, entouré par l’archevêque Mélétij, les prêtres de la cathédrale et les prêtres responsables des doyennés de l’archevêché. Les chants étaient assurés par la chorale de la cathédrale, dirigées par le protodiacre Alexandre Kedroff. A l’issue de la cérémonie une réception a été offerte par l’Administration Diocésaine et le Conseil paroissial de la cathédrale, sous une tente dressée spécialement à cet effet dans les jardins de l’église.

Le lendemain, 6 décembre (23 novembre, selon le calendrier julien), jour de la saint Alexandre de la Neva et fête patronale de la cathédrale, la Divine Liturgie eucharistique a été présidée par l’archevêque Job, entouré des évêques Makarios, Mélétij de Khotin et Nestor , de plus d’une vingtaine de prêtres et de cinq diacres. A l’issue de la liturgie, le clergé et les nombreux fidèles présents se sont retrouvés pour des agapes offertes par l’association des dames de la paroisse (« sestrichestvo »).

Retour haut de page
SPIP